Tests Covid: pourquoi ceci est-il probablement vrai ?

Le Docteur David Bouillon rêve d'avoir la main complète sur les tests Covid

En Belgique, quelques tests Covid sont disponibles en Pharmacie. C’est Madame ex-ministre de la Santé Maggie de Block qui autorise cela. Elle l’accompagne d’une information à l’usage du grand public qui sera très mal diffusée. Vous avez dit « sabotage » ?

Ce pré-engagement de la politique de l’état vers une certaine idée sociale de libre choix des citoyens visait à ne plus nourrir les petites affaires privées des charlatans comme le Docteur David Bouillon pour qui la liberté citoyenne de choix, en bon nazillon qu’il est, est quelque chose d’intolérable ! Elle ne sera malheureusement pas poursuivi après Madame De Block.

L’exemple français que Bouillon affectionne tant montrer en exemple

Voici la liste des 241 tests autorisés en France
https://covid-19.sante.gouv.fr/tests
Les tests surlignés en rose le sont afin d’appeler un point de vigilance particulier. Mais où il est intéressant de constater que:

Le test sérologique de Medakit est tout à fait disponible à la vente !

Le test antigénique de Medakit a encore besoin d’être testé, mais il est disponible également !

À comparer avec la colossale liste belge…
https://covid-19.sciensano.be/sites/default/files/Covid19/20201012_Advice%20RAG_testing_update%20October_Fr.pdf
…de trente noms !

En France on peut donc tout à fait acquérir le test de son choix dans la pharmacie de son choix, se tester soi-même, ou même se faire tester gentiment par le pharmacien si celui-ci l’accepte, ou même encore par le médecin de famille ou celui de son choix.

On a bien vu Panpan tenter de faire des appels du pied à Mike Touzard de Medakit pour la sortie de son test antigène

Oui mais Mike Touzard a été très légèrement froissé par les propos négationnistes et donc nazillons de Nico Nixell qu’il persiste à maintenir. Mike Touzard ne travaillera donc plus avec les nazillons de la United People. Et si d’aventure il devait s’amuser à vouloir le faire la Rue Antifa saurait le souligner.

Clairement la volonté politique Belge n’est pas à la simple liberté citoyenne du choix pour les tests Covid !

En Belgique c’est bloqué ! Les nazillons infiltrés dans la gouvernance fédérale ne toléreront jamais la levée d’une situation qui profite aux Charlatans de type Bouillon ainsi qu’à la privatisation du système médical !
Les belges n’auront donc pas le choix: ce sera centre de test rapide ou… centre de test rapide !

Clairement peuple belge lèves-toi !

Et insurges-toi contre cette situation de blocage débile et de privatisation de tes libertés fondamentales !

Ou alors fais comme Bouillon: vas acheter tes tests en France puisque c’est l’Europe !

 

 

Nestroy

A propos Nestroy

Emballeur de Mars. À ne pas confondre avec enfileur de mouches, empaleur de chats, et autres calembredaines. N'aime pas les raviolis en boite mais traitement en cours. Crois en Dieu chaque jeudi entre 15h37 et 16h02 du matin lorsqu'il fait beau. Hors de ce créneau Dieu est prié de prendre rendez-vous
Ce contenu a été publié dans United People, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Tests Covid: pourquoi ceci est-il probablement vrai ?

  1. Avatar WD40 dit :

    Il est évident que le libre choix du patient doit être un principe de base. Toutefois, ce libre choix se doit d’être encadré par: 1. la protection du patient contre soi-même; 2. une information claire concernant les alternatives. À cet égard, la démarche des Youpies posent des problèmes fondamentaux, à commencer par la désinformation systématique qui est faite autour des solutions actuellement proposées dans le circuit officiel. En effet, le dénigrement du test PCR n’a aucun fondement scientifique, reconnu universellement comme le test de référence. En outre, inutile de rappeler ici l’épisode des tests sérologiques et la fumisterie qui l’a entouré. Et qui veut être complice du financement d’un groupuscule d’extrême droite ? De toute façon, chaque être normalement constitué dit ‘non’ au traitement par gargarisation de Listérine ;-).

    1
  2. Jules Jules dit :

    Concernant les tests rapides, je ne vois perso pas vraiment d’autre risques que:
    • celui de passer à coté de la détection ou faux-négatif,
    • celui de détection de quelque chose d’absent ou faux positif,
    Ce qui constitue déjà en soit deux risques, dont l’un est même plus sérieux que l’autre.
    En tous cas je ne vois perso aucun risque d’overdose, même pour un maniaque qui se piquerait chacun des doigts et des doigts de pied trois fois par jour ou passerait son temps à se récurer le tarin à coup de conton-tiges autre que celui de la camisole de force 🙂
    Quand au PCR, oui il appelle du praticien ou au moins du personnel formé, tant dans sa façon de prélever que dans la mise en œuvre (par amplification) de la lecture des résultats. Et c’est bien le seul !
    Mais quand aux charlatans qui prétendent qu’aller moins loin dans le nez est plus fiable, ce sont des… et bien je viens de l’écrire 🙂

    • Avatar WD40 dit :

      Vous avez entièrement raison en ce qui concerne les risques que peut encourir un adepte de tests rapides. Toutefois, ce sont bien les faux-négatifs qui sont problématiques et potentiellement dangereux pour la santé publique. Une petite lecture du rapport d’évaluation de Biosynex en atteste (https://ca5de5f3-3de6-454f-9edd-c5b690a15266.filesusr.com/ugd/11725c_a6cd0a720a9446779c97985be2f67fd8.pdf). Une fois la charge virale moins importante, la fiabilité d’un test antigénique devient douteuse (bien en-delà des 100% revendiqués par Fred). Comme d’habitude, les Youpies désinforment. D’après la littérature consultée, il y a deux moyens pour contourner cette limitation: ou 1. confirmer par PCR; ou 2. tester (très) souvent.

      1
    • Jules Jules dit :

      Le faux négatif constitue oui bel et bien un risque. C’est d’ailleurs ce risque-ci qui doit empêcher de diffuser les tests rapides comme de vulgaires bonbons. Mais pour qu’il y ait faux-négatif il faut qu’il y ait test 🙂 et ce que découvrent les tests comme vrai-positifs (et même faux-positifs), n’est-ce pas toujours cela de pris ? 🙂
      Tout le monde en Belgique devrait déjà être informé que des tests rapides, avec une marge d’incertitude – certes ! – mais tests tout de même, sont commercialisés et remboursés par L’INAMI; et en aucun cas des charlatans de la dépiste en mode fast-food ne devraient être autorisés à engager le corps médical sur une marge d’incertitude laborantine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 2 MB. You can upload: image, document, text, archive, other.