Qui sont les nazillons de la direction du parti international national européen ?

Pas une une contradiction près dans ce qui ressemble vraisemblablement à un but populiste de ratissage large, le « Parti National Européen » affiche carrément et sans vraiment se cacher sa préférence nationale !
Petite revue identitaire 🙂

 

Olivier Balfroid,
président

Christian Gilain,

secrétaire général

Jean-Pierre Borbouse,

secrétaire politique

Lancelot Bischop,

trésorier

G

Geoffrey Decant,

directeur de la communication

Michael Dumont,

appui technique

Astrid Demeunier,

coordinatrice d’événements

j

Jérôme Meurice,

Accueil jeunesse

Pascal Cornet,

accueil et sécurité

Christine Tyck,

Pour Les Nôtres

1- Oliver Balfroid 

Olivier Balfroid 46 ans est père de deux enfants, employé, habitant Fernelmont, commune de la province de Namur.

Avant d’en être un dissident et de créer le PNE, il a toujours milité au Mouvement Nation.

Il a été candidat aux élections communales et régionales de 2018 sur leurs listes. Tête de liste aux communales à Fernelmont et à la Région, arrondissement de Namur.

Il a aussi été de toutes leurs manifestations et a rencontré avec Nation l’extrême droite européenne.

Mais le vendredi 13 décembre 2019 lors d’un comité exécutif houleux, il quitte le Mouvement Nation et quelques jours plus tard il crée avec d’autres dissidents le Parti National Européen, le PNE.

Le PNE fait déjà l’objet d’un article sur le site de la Rue Antifa.

Il est proche de 2 personnages pas très « clean » Christian Berteryan et Kris Roman.

Chris Berteryan, ancien membre du groupe L’Assaut. Déjà connu dans les années 1990 comme dirigeant d’un groupuscule bruxellois néonazi flamand, il a disparu de la circulation pendant près de 10 ans. Christian Berteryan s’est retrouvé à l’ombre, suite à quelques ennuis avec la justice, en tout 9 ans de tôle. Selon le quotidien flamand De Standaard, il a effectivement été enfermé pour « une longue peine de prison pour un vol à main armée. ».
Il a ensuite dirigé les Autonomes Nationalisten Vlaanderen, partenaire flamand de Nation, a des contacts avec la Racial Volunteer Force (RVF), une dissidence radicale de Blood and Honour, la plus importante organisation internationale de boneheads (skins NS). Ouvertement nazi, la RVF prône le terrorisme contre les ennemis de « l’Europe blanche ».

On le voit actuellement dans toutes les réunions et manifestations du PNE.

Il est aussi de toutes les manifestations néonazis.

Kris Roman, né le 3 octobre 1965 vit à Termonde, a créé Euro-rus, est un nazi notaire. Il y a tellement à dire qu’il fera l’objet d’un article séparé.

 

2- Christian Gilain, président national du PNE

Christian Gilain  a été cadre dans la vente en libre-service, animateur multimédia et depuis janvier 2019 est un jeune retraité.

Avant d’en être aussi un dissident et de créer le PNE avec Olivier Balfroid, il a toujours milité au Mouvement Nation.
Il a été candidat aux élections régionales de 2018 sur leur liste.  4ème candidat suppléant à la Région, arrondissement de Namur

Sur la page Nation Gembloux il a déversé des publications anti-migrants, racistes, islamophobes,…

En plus d’être le secrétaire national du PNE, il est l’administrateur–coordinateur de « Pour les Nôtres », mouvement solidariste, siège social Chemin de Tenre 54 – ath 7800.

 

Au PNE, il se fait très discret mais assiste à leurs manifestations et réunions ;  il est l’homme de l’ombre.

3- Jean Pierre Borbouse, secrétaire politique du PNE

Jean-Pierre Borbouse est né le 23 mai 1955, a été un député belge au Parlement wallon, un des rares élus d’extrême droite en Belgique. Ouvrier d’usine,  traceur-imprimeur, Jean-Pierre Borbouse s’établit ensuite  comme indépendant en ouvrant Imprim’Copy à Gilly.

Il a été membre du Front national belge et a été conseiller provincial du Hainaut de 2000 à 2004 et conseiller communal de Charleroi de 2000 à 2012 . Il a aussi été de 2004 à 2009, député au Parlement wallon et au Parlement de la Communauté française pour succéder à Michel Delacroix sous la bannière du FN de Daniel Féret . En 2009, il n’a pas été réélu député et en 2012, non plus conseiller communal.

En novembre 2017 il passe au Mouvement Nation où il militera jusqu’à la scission fin 2019 lorsqu’il rejoint le PNE d’Olivier Balfroid et en devient le secrétaire politique et administrateur de l’asbl Nation Europe qui en janvier 2020 constitue officiellement le PNE. Le siège du PNE est chez lui dans ses locaux à Gilly.

Comme tout bon fachiste, Jean Pierre Borbouse traîne des casseroles : en décembre 2011, il est reconnu coupable de coups et blessures et de menaces sur son ex-femme. Les faits dont la victime se plaignait ont été commis entre 2003 et 2008. Aucune peine n’a cependant été prononcée.

Depuis sa présence à la direction du PNE plusieurs femmes lui reprochent sa misogynie. Luna Stenford, membre fondateur du PNE et Valéria Appeltants qui faisait partie du cartel sont parties invoquant des propos mysogines tenus par JP. Borbouse à leur égard.

4- Lancelot Bischop, trésorier 

Espérons qu’il est meilleur en calcul qu’en orthographe sinon le PNE est mal barré 😂

Un pti exemple de sa prose

« Hakan Fillieux ta un problème gardeshe dehors d’Europe gardesh va dire a marc moreaux CSC et tommy abramochienchose FGTB et patrice Plumard CSC que bientôt LES FAUSSES SIGNATURES ARRIVE pfff bande crevé j’attend que cela qu’ils m’éjecte crevard de traite voleurs babyloniens vas pfff prochaines réunions cela ce passera chez moi la seul personne sera moi mais faite gaffe je suis chez moi à moi tous seul »

Je vous avais prévenus, haut niveau d’écriture et d’orthographe 😂

Lancelot Bischop apparaît en politique au Mouvement Nation;  à partir de 2015 on le voit dans toutes les manifestations du mouvement.

Il est candidat sur la liste Nation, tête de liste à Momignies (botte du Hainaut – Chimay) aux communales de 2018.

En désaccord avec Hervé Van Laethem, président de Nation, il quitte le mouvement de HVL et en mai on le retrouve chez Agir où il milite lors des élections 2019.

mi-

Mi-septembre, il se réjouit de la scission au Mouvement Nation

Rapidement, il fait la publicité du PNE.

Lors de la constitution du PNE en Asbl, il en devient le trésorier, assiste à leur congrès et puis aux différentes manifestations organisées par eux.

5- Geoffrey Decant

Détenteur d’un baccalauréat et master en technologie de l’informatique, il est Business owner à Gads Media Group et développeur spécifique freelance.

Il a été candidat aux élections communales de 2018 à Auderghem sur la liste du Parti Populaire de Michael Modrikamen

Le PP dissout par son président Michaël Modrikamen lui-même, éclosent des groupuscules tels le Rassemblement Populaire devenu Identitaire Démocrate, le Rassemblement Wanzois.,etc.  On retrouve Geoffrey Decant chez les ID de Maxime Grégoire avec aussi Luc Lowie avant de les voir au Parti National Européen (PNE) où Geoffrey Decant apparaît membre de la direction.

Serait-il leur webdeveloppeur ?

6- Michael Dumont

Pas grand chose à dire de Michael Dumont si ce n’est qu’il est un Carolorégien et un dissident du Mouvement Nation.

7- Astrid Demeunier

Astrid Demeunier est d’Evere, militante au Mouvement Nation, son quartier général était le café « La Taverne » à Evere qu’elle fréquentait avec son ami de toujours Eddy Desmedt.

Aux élections régionales, fédérales et européennes du 23 mai 2014, elle est candidate sur la liste Nation avec Eddy Desmedt (décédé en 2020).

Lors de la scission au sein du Mouvement Nation, elle rejoint de suite les dissidents et crée avec eux le PNE (mouvement national européen).

Depuis elle est de toutes leurs réunions et actions dont la dernière, la manifestation de soutien aux policiers à Bruxelles le vendredi 19 janvier 2020.

8- Jérôme Meurice 

Peu d’infos concernant Jérôme Meurice qui apparaît dans la direction du Parti National Européen.

Est-ce ce Jérôme Phoenix Meurice qui en 2019 était tenancier d’un bar – brasserie, Le Phoenix où on  pouvait y déguster bières, shots et cocktails  et petite restauration jusqu’à 2h du matin, situé à rue de la Gare 21, 6800 Libramont-Chevigny ?

Cet établissement semble fermé ou repris depuis la publication de ce message.

9- Pascal Cornet 

Avant de rejoindre le PNE, Pascal Cornet a milité chez Nation.

Aux élections de 2014 il est candidat sur leur liste.

et a été un de leur secrétaire général jusqu’à ce que Eddy Desmedt le remplace suite aux remous causés par le tabassage en juin 2015 d’un SDF, place du Luxembourg à Bruxelles.

À la suite du procès des 6 agresseurs, (membres du Mouvement Nation) du SDF polonais, de policiers et de militants, le tribunal correctionnel de Bruxelles les condamne début 2016 de 12 à 18 mois de prison avec sursis et à chacun une amende de 1200 euros.

Depuis cette lourde condamnation, Pascal Cornet se faisait discret, plus de profil Facebook, il utilise celui de sa femme Nathalie Gerin pour faire ses commentaires sur le réseau social.

Le samedi 25 janvier 2020 qui que revoilà, Pascal et en force. Plus qu’assister à leur congrès de fondation

il joue les services d’ordre. Lorsque la police « charge » les manifestants FGTB, Communistes, Antifas qui bloquent l’entrée au congrès du PNE, une bagarre éclate à l’entrée du garage de la salle et, qui on voit y participer, et bien ce cher Pascal Cornet. Ne pas perdre ses habitudes surtout !

Depuis il est retourné dans sa « grotte », n’oublions pas que le sursis court jusque 2021…..

10- Marie Christine Tyck 

Marie Christine Tyck originaire de Mons, habite Ath et est la compagne de Christian Gilain, secrétaire général du PNE et administrateur-coordinateur de l’Asbl  « Pour Les nôtres ».  Marie christine est reprise au PNE en tant que membre actif de cette Asbl mais est surtout active sur les réseaux sociaux où elle y déverse chaque jour des publications racistes, islamophobes, anti-migrants, etc. notamment sur le groupe « Mouscron en colère » et la page « Bruxelles en colère ».

Voilà vous les connaissez tous un peu mieux, nous vous tiendrons informé-es des évolutions au fur et à mesure.

À bientôt 😉

References: profils Facebook des personnes citées, coupures de presse, photos publiques, vidéos publiées par Valeria Appeltants

Droit de réponse de Madame Luna Stenfors, citée dans cet article, qui tient à apporter les précisions suivantes :

« Je vous écris pour vous signaler que dans deux de vos articles, celui à propos de Leticia Knevels et celui à propos du PNE, vous faites part du fait que j’ai quitté le PNE quelques mois après sa fondation, à laquelle j’ai effectivement participé, à cause de Jean-Pierre Borbouse et des propos misogynes qu’il aurait tenus à mon égard, ainsi qu’à l’égard de Valérie Appletants.

En ce qui concerne Madame Appeltants, je n’en sais strictement rien car nous ne sommes plus en contact depuis plusieurs mois, je ne ferai donc aucun commentaire à ce sujet, ne sachant absolument pas ce qu’il s’est passé.
Par contre, je sais très bien ce qu’il s’est passé me concernant. Et je tiens simplement à rectifier le fait que je n’ai aucunement quitté le PNE à cause de Monsieur Borbouse qui ne m’a personnellement jamais rien fait, mais bien à cause de leur secrétaire général, Christian Gilain (nommé par défaut car la personne pressentie a refusé le poste pour se concentrer sur d’autres fonctions).

C’est effectivement bien Monsieur Gilain qui m’a harcelée et injuriée à répétition pendant environ deux mois, tout cela parce qu’il ne supportait pas que la « seconde roue du carrosse dépasse la première » (comme il s’est plu à l’écrire, par jalousie sans doute), cela dû au fait qu’à l’époque Olivier Balfroid et moi-même avions de nombreux échanges et idées sur nos projets futurs. Je ne sais pas si l’on peut appeler cela de la misogynie dans ce cas, mais ce qui est sûr c’est que son comportement a été abject, et qu’il est vrai que je ne pense pas qu’il se serait comporté de la sorte avec un homme. A savoir en tous cas qu’il s’est déjà comporté de façon exécrable avec au moins deux autres femmes (dont j’ai le témoignage écrit pour l’une d’entre elles).

Voilà donc les faits réels et ce que j’aimerais que vous corrigiez dans vos articles, je ne demande rien de plus, je ne suis pas là pour polémiquer sur le reste.

Je précise qu’actuellement je n’ai plus rien à voir avec le PNE, me concentrant sur un autre projet que je sais que vous connaissez déjà.

En espérant donc que vous m’accorderez cette simple rectification des faits, je vous prie d’agréer mes meilleures salutations. »

1
1
1

One reply

  1. Jules dit :

    Wouoh non de chien nan mais quel article ! 🙂
    Si j’étais PNE je n’aimerais pas vraiment avoir une telle casserole accrochée aux fesses je pense. À conserver précieusement sous le coude !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 2 Mo. You can upload: image, document, text, archive, other. Drop file here