Les pages telles que « Mouscron en colère », ça pousse comme la mauvaise herbe

Le 18 septembre 2019 Grégory Bourguignon créait le groupe « Mouscron en colère ».

Cette page réclame la fermeture du centre Fedasil pour demandeurs d’asile « Le Refuge », à Mouscron.

Le but du groupe est au départ clairement exprimé dans le descriptif :  interpeller les autorités locales, Fedasil, désigner tous les problèmes liés à ce centre de réfugiés et permettre la concertation entre les Mouscronnois.

Ça aurait pu être constructif mais en fait cette page sert plutôt à déverser des publications anti-migrants, islamophobes, xénophobes.

Profils des administrateurs du groupe Mouscron en colère :

Grégory Bourguignon (trois profils répertoriés)

 

 

 

Olivier Balfroid

On constate que, à part celui Grégory Bourguignon, ces profils sont assez « lisses ». Pouvoir les utiliser lorsqu’ils sont bloqués par Facebook ? Leur fascisme ils l’expriment sur leurs profils, pages, groupes politiques.

En plus ce groupe ne se limite pas à Mouscron, les 2 administrateurs du groupe Gregory Bourguignon et Olivier Balfroid, président du PNE – Parti National Européen (les 2 autres étant des pseudos de G.Bourguignon : Pierre Grégoire et Gregory Bourgui) acceptent tout ce qui  « crache » de la haine contre les migrants, les étrangers, etc.

Grégory Bourguignon qui dit ne plus faire partie d’aucun parti politique est pourtant très proche du PNE (parti national européen) d’Olivier Balfroid. Il est présent à toutes leurs réunions dont la dernière en date du 6 juin. De plus Olivier Balfroid est aussi administrateur du groupe Mouscron en colère. Les deux  sont donc proches depuis longtemps, du temps de leurs méfaits violents au Mouvement Nation.

Article sur Gregory Bourguignon sur  notre site, voir ici: http://rueantifa.com/2020/06/11/le-reve-eveille-de-gregory-bourguignon/

Grégory Bourguignon a-t-il  donc créé son groupe seul et puis s’associer avec Oliver Balfroid ou bien sont-ils 2 depuis le départ en septembre 2019?

Peu importe finalement, ce qui est constaté c’est que le PNE utilise ce concept « …un nom de ville… en colère » pour créer des pages relatives à diverses villes, communes ou il existe des centres Fedasil, centre pour réfugiés.

 

En plus du groupe Mouscron en colère, ils ont créé :

Le groupe « Couvin en colère »

– La page « Saint-Nicolas en colère ».

– La page « Bruxelles en colère »

et Christian Gilain et Marie Christine Tyck ont même envisagé de créer « Tournai en colère ».

Passons ces horreurs en revue :

  • Couvin en colère

C’est un groupe dont les administrateurs sont :  Adrien Roger, Marie Christine Tyck et Grégory Bourguignon.

Profils Facebook des 2 administrateurs (non encore cités ci-dessus) du groupe:

Adrien Roger

Marie Christine Tyck

À Couvin la sauce facho ne prend pas. Il n’y a de souci avec les réfugiés du centre Fedasil.  Il n’y a aucune publication pratiquement concernant Couvin, une toutes les lunes pour un p’tit vol dans une grande surface…..
Par conte le PNE y publie ses posts politiques et Marie Christine Tyck y crache son venin anti-migrants en publiant tous les torchons que l’on trouve sur les médias d’extrême droite.

  • Saint-Nicolas en colère

« Saint-Nicolas  en colère » contrairement à  » Mouscron en colère » et « Couvin en colère » n’est pas un groupe mais une page du PNE (parti national européen).

Le PNE met comme descriptif de cette page

Le but devait être, normalement, de permettre à la population de s’exprimer mais comme à Couvin leur sauce fasciste anti-migrants ne prendra pas.

Suivent cette page les fidèles des Fafs mais pas les habitants de Saint-Nicolas!

Le PNE a aussi essayé d’organiser une manifestation pour interdire le centre Fedasil.  Cette manifestation était prévue le 9 mai 2020

Malgré leur slogan qui a inondé toutes leurs pages

Et malgré aussi la mobilisation de toute la direction du PNE

ils ne sont pas parvenus à ce que les habitants de Saint-Nicolas se mobilisent et en plus, le Bourgmestre de Liège Willy Demeyer et la police de Liège (Saint-Nicolas est une commune de l’entité liégeoise) ont interdit la manifestation et ont déclaré que des arrestations administratives auraient lieu si elle se déroulait.

Le PNE a eu peur de se retrouver « au violon » et ont donc annulé cette manifestation tout en invitant la population à réagir. Et bien comme on dit à Liège « que nenni », aucune réaction des habitants de Saint-Nicolas à la publication pourtant doublée d’une vidéo:

« SAINT-NICOLAS: LES CONSIGNES POUR LE 9 MAI!

Afin de mettre la pression sur les autorités qui tolèrent l’ouverture d’un centre d’accueil de 400 « réfugiés » à Saint-Nicolas (Liège), le Parti National Européen avait volontairement fait la demande de pouvoir manifester ce 9 mai en pleine crise du Covid-19.
Pourquoi cela? Parce que nos autorités profitent de la crise pour ouvrir des centres pour illégaux un peu partout en Wallonie et à Bruxelles.
Dans ce communiqué vidéo, le PNE vous invite à réagir et à faire par de votre opposition aux autorités où sur notre page Facebook spéciale « Saint-Nicolas en colère ».
#EnsembleArrêtonsLaColonisation »

https://www.facebook.com/119566796112345/posts/268661744536182/

Depuis, la page « Saint-Nicolas en colère ne sert plus au PNE que à y faire sa publicité et publier ses posts racistes et pro-police,… plus rien concernant le centre Fedasil !

  • Bruxelles en colère

Comme « Saint-Nicolas en colère » , « Bruxelles en colère » est une page et pas un groupe. C’est aussi une page du PNE (parti national européen)

Le PNE y met comme description de la page :

 

Honteuse descriptif raciste, islamophobe, complotiste, le grand remplacement.

Sur cette page le PNE éructe ses publications racistes, des fachos dans toute leur splendeur.

Encore combien de ces groupes, pages qui n’ont pour but que l’islamophobie, la xénophobie, l’homophobie, d’être anti-migrants, etc.?

Antifas surveillez ces groupes, pages dénoncez les publications, les commentaires non conformes aux standards des réseaux sociaux.
Et si la modération FB (force est d’admettre que la modération Twitter est plus réactive) n’accède pas à vos demandes, recommencez, encore et encore 🙂

Tous ensemble, essayons de les faire supprimer ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 2 Mo. You can upload: image, document, text, archive, other. Drop file here