Les Baugniets et les mensonges habituels

Baugniet n’en peut plus, et sa baugniette non plus. Depuis qu’il a quitté l’ASBL Lagardère avec la caisse, il erre désespérément. Aucune de leurs entreprises de dépistage rapide publique massive ne parvenant à se mettre en place ils ont, fidèles aux fondamentaux, occupés les jours du réseau avec des valeurs sûres de la conspi: les ‘tizanimaux. Ceux du cirque de la ferme 🙂 Et aux railleries. Et implorent à présent lamentablement: « Au s’cours les zantifas faites-nous vite un peu d’pub ! » 😀
Frédéric Baugniet dit "Panpan"

Lui a mis une belle chemise pied-de-poule bleu censée peut-être lui procurer un air intelligent, elle son plus beau pull rouge pas du tout flashy comme une loupiote de maison close, et les voici nouveaux Trumps de la dépiste 🙂

Les Baugniets ravivent le feu à l’eau de boudin

Les yeux sur son prompteurs Baugniet énumère les cartouches qu’il ramasse dans le fondement. La Rue Antifa vous a fait un résumé (troaa, quat):
♪♬♩
Cèèè la fote à les très vilains méchants pas beaux politiques et à big pharma
Qui font rien qu’à que d’vous met’ malaaa-deu
Y fo les met’ en prison
Pis vieindez vous faire dépister-eeuu ! 🙂 ”
♩♫♯♪

Il est formel: « les solutions sont là » afin d’introniser les échecs qu’il essuie les uns derrière les autres. Quelles solutions ? Les siennes bien sûr ! 🙂 La Baugniet ne se maintient pas, alors le but de la vidéo est de montrer qu’elle reste (extrême-)droite dans ses bottes 🙂

Soudain Baugniet s’en fiche des Antifas

Ils ont, disent-ils, pu consulter le dossier auprès du juge qui serait… vide ! Ils en frisent sans s’y inscrire les insultes, laissant comme une provocation réactionnaire à quelques simplistes le soin de terminer leurs frasques inachevées à l’encontre de personnes de loi. Baugniet est très clair; parce que lui a la chance de s’en contrefoutre de ce que dit Antifa etc, parce que ça ne l’intéresse pas. Il en voit, eeuu, à la finance, eeuuu à la défense, « y’en a partout des gars d’Antifa » 🙂

Mais pas de chance pour eux car Baugniet l’identitaire les a « identifiés, donc ça va aller beaucoup plus vite ».

Citation: « Nan parce qu’avec maintenant tout ce que l’on fait comme cinéma… » – merci Baugniet 🙂 – « …on va pas laisser faire ça mais alors pas du tout ! ». En fait Baugniet s’en fiche mais ne s’en fiche pas du tout en fait alors ? 🙂

Cela semble aussi être l’avis de Madame Panpan

qui annonce deux enquêteurs sur le coup. Des privés ? 🙂 Une milice ? 🙂 La Rue Antifa prend ce jour bonne note 🙂
« […] donc voilà tout le dossier est balancé […] on va venir vous chercher chez vous, et à mon avis le début d’année se passera chez vous un petit peu moins sympathiquement par rapport à la notre […] parce qu’on vous cherche de tous les côtés. Et on vous trouve ! […] vous êtes maintenant bien listés […] ». On tremble 🙂

Puis reprend la platitude Baugniesque

« Le Docteur Bouillon a décidé de se désolidariser de la Younitède pipeule […] alors que c’est moi qui ai tout financé ». Sans déc Baugniet ? 🙂 Même le cabinet du 158 rue du Temple à Ghlin ? 🙂 Même les défraiements des zabeilles de l’ASBL Lagardère ? 🙂 Même la guirlande ? 🙂

Les tests rapides Medakit n’étaient pas estampillés « CE »

On se souvient de la rupture de la livraison de tests sérologiques rapides Medakit provoquée par Mike Touzard lui-même, le gestionnaire de l’entreprise, à cause d’un trop flagrant usage de négationnisme de la Shoah par la United People. On se souvient également des doutes qu’émettait la Rue Antifa quand aux moyens de pressions susceptibles d’être employés par la clique à Baugniet à l’encontre du jeune entrepreneur belge afin de tenter de récupérer à tout prix le marché. La question que se pose à présent la Rue Antifa est la suivante: Mike Touzard a-t-il repris ses livraisons, Frédéric Baugniet dit « Panpan » se fournit-il en Medakit chez un grossiste en Belgique comme la CERP ou encore Roche qu’il cite dans son live, fait-il toujours des navettes à l’étranger comme en faisait également son ex-frérot David Bouillon, ou alors a-t-il un stock sur les bras dont il aimerait se débarrasser ? 🙂

Au fait en passant Mike Touzard: es-tu parvenu à trouver un mode d’emploi concernant ce site Web ou peut-être en préfères-tu un comme celui-ci ? 🙂

Et puis une information intéressante

Baugniet veut obliger « les gens » à se faire tester « trois samedis de suite avec [ses] deux tests […] comme si c’était une élection » dit-il

Bouillon était déjà à la limite de vouloir imposer les tests rapides aux personnes âgées chez elle, on reste bien là fidèle à la vision nazillonne des libertés individuelles qu’ils réclament à corps et à cri quant à leur libre circulation sans masque, mais pas en matière d’obligation de soin. Et si l’on obligeait ces grands démocrates qui souhaitent aller au contact social afin de sauver « les gens » malgré eux à d’abord se faire vacciner ? 🙂

L’horizon de Baugniet est sombre

Pourquoi vitupère-t-il donc ainsi ?

On pourrait tout à fait se dire que bon, c’est dans la nature du nazillon de honnir le politique et la Démocratie, mais pour ce qui concerne Baugniet ça va plus loin.

Sa petite affaire n’a pas exactement marché comme il l’escomptait

Ce fut tout d’abord son fournisseur principal qui le démasquait – le pseudo-musicien mais vrai conspi Nixell avait – oops! – malencontreusement laissé échapper quelques propos totalement négationnistes dans l’hymne à la Younailletide Pipeule 🙂 – et rompait le contrat, écourtant les vacances du héros sauveur du monde Chuck Norris Panpan.

Ce fut ensuite les descentes successives des forces de l’ordre dans ses divers établissements plus ou moins éphémères de dépistages pour enfreintes aux législations en vigueur.

Ce fut encore la ministre Maggie de Block qui ouvrait la voie de la commercialisation des tests rapides à l’usage direct du grand public. Cette libéralisation reste décidément bien coincée dans le gosier de Baugniet le vindicatif

qui voudrait encore essayer de faire croire que Maggie de Block ne s’est pas battue bec et ongles contre les sbires à Francken demeurés en place, afin de mettre à la disposition du publique les tests rapides – merci Madame 🙂 – et tenter ainsi d’entraver les charlatans de la dépiste, et alors que même Bouillon comprenait cela.

Ce fut encore le Docteur Bouillon qui décida de « se désolidariser » de la Youpi en la flanquant à la porte

Sans doute Baugniet avait-t-il un peu négligé de passer le balai pendant l’absence forcée de l’occupant légal du 158 avenue du Temple à Ghlin ? 🙂
Juste une question Baugniet: tu ne comptes bien entendu pas créer de misères à celui qui te considérait il n’y a encore pas si longtemps comme son « frérot » en faisant péter quelques artifices autour de sa boite aux lettres ? 🙂 Pas de cela entre-nous mon ami n’est-ce pas ? 🙂

Ce fut enfin quelques élus qui refusèrent l’ouverture d’établissements de dépistages sur les territoires publics dont ils avaient la gestion.

De tout cela ne ressort que du Panpan exsangue mais qui, fier comme un coq, continue de chanter ses propres louanges du haut de son tas de fumier  🙂

Question business de la dépiste Baugnet est à présent à poil dans la neige

Ah bah oui mais des fois ça fait cela lorsque l’on bâti toute une histoire sur un gros mytho 🙂

Tu devrais retourner t’occuper des ‘tizanimaux de la ferme à défaut de ceux du cirque ? 🙂 Au moins tu y serais au grand air ? 🙂
Ou alors viens en Ardèche ? 🙂 On fait pousser des chèvres, on fabrique des bijoux… 🙂 C’est bête en ce moment c’est un peu sous la neige aussi 😉

 

4
5
2
3
2
1

3 replies on “Les Baugniets et les mensonges habituels”

  1. Fa dit :

    Génial ,suis toujours à la fête en vous lisant.
    Joyeuses fêtes à toutes et tous .

    2
    2
  2. John Le Douet dit :

    Très drôle mais ces deux écervelés devraient faire l’objet de plus d’attention de la part de la justice !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 2 Mo. You can upload: image, document, text, archive, other. Drop file here