Le rêve éveillé de Grégory Bourguignon

 

Sur sa page « Mouscron en colère », Grégory Bourguignon rêve et construit des châteaux en Espagne, il se voit déjà Conseiller communal à Mouscron.

Mais qui est ce Gregory Bourguignon, pseudo Pierre Grégoire?

Extrait de sa publication :

« Le collectif citoyen Mouscron en colère doit il devenir une liste d’ouverture pour présenter des candidats citoyens aux prochaines élections communales en 2024 ?

C’est la question que plusieurs membres du groupe m’ont demandé pendant cette période de confinement………….

Et l’idée que certains m’ont soumise d’aller aux prochaines communales avec Mouscron en colère est une bonne chose ne idée. Car notre liste permettra à des citoyens de tout horizon de se présenter sans devoir faire parti d’un parti politique.

Notre prochaine réunion débattra donc de cette question et si elle est accepté, Mouscron en colère se dotera d’un vrai programme local dans l’intérêt de tout les Mouscronnois.

Si vous souhaitez participer à cette réunion, envoyer un message privé à Pierre Grégoire ou Gregory Bourg

Grégory Bourguignon, pour Mouscron en colère. »

Son parcours politique 

Il milita successivement dans les mouvements:

  • AGIR
  • FN, front national de Belgique
  • FNB, front nouveau de Belgique
  • REF, de Defourny
  • Responsable Résistance Écologique pour Nation
  • 3 ème secrétaire national du mouvement Nation et responsable de sa section du Hainaut
  • Membre Nation
  • Mouvement Mouscron en colère
  • Sympathisant PNE, Parti National Européen

Clairement néorexiste et nazi on le voit lors de manifestation nazies.

Ici il défile derrière le calicot du FAP, mouvement néo-nazi allemand interdit depuis lors.

Grégory Bourguignon traîne des casseroles. 

  • Au sein de Nation, il accéda bien vite à la direction nationale « Jeune espoir » du mouvement, il était régulièrement cité comme un « exemple militant »  mais autour de lui gravitaient  de jeunes skinheads de Mouscron et des environs, adeptes de l’infiltration de discothèque techno dans le but de diffuser leurs discours racistes. Grégory Bourguignon, comme une bonne partie de la direction de Nation, a été poursuivi devant les tribunaux pour contravention à la législation antiraciste.  LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE BRUXELLES a condamné en mai 2006 les dirigeants du mouvement Nation pour incitation à la haine et à la discrimination raciale; ils sont condamnés à des peines de prison de 6 mois à 10 mois, assorties de sursis complets. Ils ne sont cependant pas privés de leurs droits civils et politiques.
  • Mardi 26 mai 2015, agression de militant.e.s pour les droits des sans papiers, place du Luxembourg à Bruxelles. Pour rappel, l’extrême-droite avait organisé une contre-manifestation le jour du Steenrock devant le centre Caricole.
    (https://www.lesoir.be/art/874169/article/actualite/fil-info/fil-info-belgique/2015-05-09/cinquieme-edition-du-steenrock-s-est-deroulee-maniere-calme-et-co)

  • Il y a aussi l’agression d’un SDF en face du Parlement européen
    Il est près de 13 h ce lundi là lorsque les personnes qui fréquentent la place du Luxembourg, située en face du Parlement européen, assistent soudain à une scène d’une rare violence. Six individus se jettent sur un SDF et se mettent à le tabasser violemment. Pendant une minute, qui va sembler interminable aux témoins de l’agression, le sans-abri est roué de coups de pied, mais aussi frappé à l’aide de pavés et de bouteilles. Les agresseurs laisseront finalement leur victime en sang au milieu de la place.

Pour ces faits ils seront condamnés de 12 à 18 mois de prison avec sursis pendant 5 ans. Ils ont en outre été chacun condamnés à une amende de 1200 euros.

  • Grégory Bourguignon fut aussi actif dans les manifestations des gilets jaunes en décembre 2018; de nombreux membres du noyau dur du groupe d’extrême droite Nation étaient présents lors de la manifestation du vendredi 8 décembre dernier. L’ancien policier Eddy Desmedt, responsable de la section bruxelloise du groupuscule, Jean-Pierre Demol, ancien président de Nation, qualifié de pur et dur par la police, leur porte-parole Olivier Balfroid mais aussi Stéphane Hemmerryckx, bras droit d’Eddy Desmedt et Grégory Bourguignon ainsi de nouveau sur le devant de la scène.

Son parcours comme candidat sur une liste électorale

  • En 2006, il se présente aux élections communales à Mouscron sur une liste FN mais la justice de paix a finalement refusé la liste FN que Grégory Bourguignon avait déposée. Il s’est rapidement avéré qu’une des signatures requises pour la régularité de cette liste était fausse. Après enquête menée, la personne qui aurait signé sa candidature a reconnu qu’il s’agissait d’un faux. La juge de paix a donc purement et simplement rejeté la liste FN.
  • Là il semble remettre ça pour 2024 avec une liste Mouscron en colère.

Son mouvement Mouscron en colère 

En 2019 après la réouverture du Refuge Fedasil pour l’accueil de demandeurs d’asile il crée le collectif « Mouscron en colère » et une page Facebook.

https://www.facebook.com/groups/2537078293023902/?ref=share.

Pour marquer son mécontentement et le faire éclater au grand jour il organise une manifestation le samedi 29 février 2019.
La bourgmestre de Mouscron refuse l’organisation de cette manifestation qui finira donc en un rassemblement statique sur un parking privé. Cette contestation rencontra peu de succès malgré le soutien de deux organisations d’extrême-droite, Le PNE (Parti National Européen) et le Collectif Identitaire Liégeois -renommé depuis Valeurs Nationales. Vingt personnes rassemblées sur le parking du Trafic ce samedi 29 février 2020.

Depuis il déverse sur sa page des publications anti-migrants, islamophobes, pro-flics, etc. toutes plus nauséabondes les unes que les autres.

Sa collaboration avec le PNE (Parti National Européen) 

Sans être membre de la direction du PNE, et après avoir déclaré ne plus appartenir à aucun parti politique, il est quand même de toutes les réunions du parti.

Il a assisté à son congrès à Gilly, le 25 janvier 2020.

Et dernièrement, le samedi 6 juin, il assiste au  Comité exécutif élargi du même PNE.

Grégory Bourguignon, personnage très complexe entretient-il seulement son ego en bouffant à tous les râteliers et en profitant des moyens  du PNE ?

L’avenir nous l’apprendra….

Références :  Articles RTBF, La Dernière Heure, La Nouvelle Gazette, Résistances.be, photos publiques. 

5 replies on “Le rêve éveillé de Grégory Bourguignon”

  1. Jules dit :

    « notre liste permettra à des citoyens de tout horizon de se présenter sans devoir faire parti d’un parti politique »
    Ça ratisse large chez les nazillons 😀

    Excellent article, franchement ! 🙂

  2. fouine dit :

    Bientôt une recrue au Mouvement Réformateur ?

  3. Vanoosthuyse dit :

    Il a déjà été échevin quand un parti d’extrême droite a eu un siège.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 2 Mo. You can upload: image, document, text, archive, other. Drop file here