« Mais qui c’est ce Jules » ?

C’est aujourd’hui 🙂

NB: Certains termes à caractère technique, difficilement compréhensibles au lecteur humain, ont volontairement été transcrits en termes usuels. Aider à cette traduction

Jules ne s’appelle pas tout à fait Jules en fait

Mais on l’appele comme ça quand même.

On dit même « Monsieur Jules » quand on est bien élevé. « Monsieur ! » tout court quand on est un trou du cul nazillonnant, et « Jules » lorsqu’on l’invective, amicalement ou moins, pour lui dire bonjour.

Tout p’tit déjà Jules n’était pas grand. Il pensait qu’en grandissant cela allait s’arranger, mais en fait non: on ne l’a pas laissé grandir. Boulot des conspis ça 🙂
Qu’Internet a d’ailleurs complètement pris au dépourvu la conspi des reptiliens 😀  Heureusement Facebook vole à leur secours ! 🙂
Pourvu que ça dure 😉

Euu oui bon bref où en étions nous déjà ? Ah oui Jules !

Du coup bah Jules a grandi par inadvertance et à l’impromptu.
Ce qui fait que ce n’est plus maintenant qu’il va la boucler.

Les conspis n’ont besoin que de bonnes relations. Celles bien entendu par lesquelles ils sont tombés dans la conspi, d’un réseau dans lequel ils sont en mesure de diffuser les propos conspis, et de caisses qui décrochent la maille. Nan parce que oui la maille ! Vous bossez pour gratuit vous ? 🙂

Conspi est donc un travail.

Tiphaine Luuna, chargée à grands coups d’intox de redorer la sale réputation d’une sale boite sur un groupe qui en déplore justement le sale travail et qui, excédée, balance publiquement à Jules comment elle est en train de se faire saccager par sa faute 🙂

La condescendance conspi

La condescendance métier exacte, la branche à laquelle appartient la conspi, porte le très joli nom d’animateur réseau 🙂

L’animateur réseau est avant tout quelqu’un qui gère un réseau, à l’intérieur duquel il diffuse. Ce réseau, qui a ses spécificités et ses adaptabilités, possède une valeur qu’il confère à l’animateur réseau dont il retire une rémunération.
L’animateur réseau fait de la promo dans son réseau. Ce peut-être des cosmétiques, ou des idées politiques, voire de gros chantiers de e-réputations

Le tout est de s’être fait un réseau 🙂
Ça passe par exemple par un fils de people ou de chef d’entreprise le pif plein de drogue qui a fait ou dit une connerie parvenue au buzz sur Internet et qu’il faut « nettoyer »

L’animateur réseau est la petite main du référencement-déréférencement. Lorsque la réputation n’est pas trop mauvaise l’animateur réseau crée de simples publications pourvues de  mot-clefs susceptibles de faire ressortir le sujet dans les moteurs de recherches, lorsque la réputation est mauvaise, l’animateur réseau troll adjoint de vilains contenus dupliqués (les moteurs de recherche n’aiment pas les contenus dupliqués), vise à lasser des protagonistes ainsi que le dernier mot,  afin d’éteindre les vilaines discussions sous un flot de boue.

Le salissage est d’ailleurs la seule et unique solution qu’à le conspi car, même s’il parvenait à faire tomber par exemple un site d’une façon ou d’une autre, celui-ci resterait visible sur l’Internet mondial. Par exemple le site « http://complosphere.dynu.com/ » n’a plus aucune page sur le Web depuis plusieurs années déjà, pourtant

cette page-ci reste visible sur l’Internet mondial à par exemple l’adresse: https://archive.is/vvpf9 🙂

Dans l’ordinateur du conspi des documents de travail

À commencer par le célèbre « Bingo » dont voici un modèle réduit 🙂

Vient ensuite le dictionnaire des éléments de langage ou « dictionnaire des synonymes ».

Des listes, blanches et noires de références.

Des jeux 🙂
Nan parce que oui ils sont taquins 🙂

Des liens vers des barèmes !
Aaah les barèmes… 🙂
Plus spécifiques à la conspi nazillonne, actualisés en permanence, ils donnent des tâches en vrac à accomplir, par exemple: « Infiltrer la Rue Antifa », ou « lever l’anonymat de Jules », associées à des gains.

Allez Coco(tte) c’est à ton tour la conspi !

Tu vas voir c’est facile 🙂

En fait tu fais ce que tu veux dans le barème. Si tu n’es pas trop fortiche en castagne tu postes. Ça fait pas beaucoup, mais si tu vas vite et que tu en fais beaucoup ça peut valoir le coup. ‘Fin au début comme t’as pas trop de réseau t’as pas trop le choix de toute façon !

En fait tout dépend de ton réseau et des stats. Si ce que tu as a de l’impact tu es bien payé, faut regarder les stats.

Au début c’est comme un peu partout, tu commences petit, et petit à petit tu vas avancer. Tu vas monter ton réseau; parce que c’est ça le truc, ton réseau, et là tu feras des trucs intéressant; plus persos. En fait c’est toujours les stats qui disent. Si tu fais des stats tu fais de la monnaie, si tu fais pas des stats  faut en faire. Faut toujours regarder tes stats !

Après des fois au début faut prendre un peu ce qui passe, faut pas trop regarder. Si tu veux faire de la thune des fois t’as pas le choix. Mais bon tu dis rien, tu fais ton truc tranquille, tant que t’as les chiffres tu prends ta maille et baste.

Après ça dépend aussi pour qui tu bosses, y’en a y veulent pas trop des comme-ci ou des comme-ça. Et puis y’en a ils sont pas difficiles y prennent tout, mais bon faut tenir, faut voir ce qu’ils te font faire, des fois faut un peu ramasser ta gerbe, et puis faut faire gaffe à ton réseau aussi, faut pas casser ton réseau.
Toujours faire gaffe à ton réseau.

Faut faire gaffe aussi des fois dans les réseaux t’en as qui se rebellent. Faut intervenir parce que sinon ils te foutent le bordel. Soit tu les ramènes à la raison et ça va, soit des fois faut un peu les secouer mais pas trop parce que les autres y voient, soit alors faut carrément les virer. C’est important de tenir ton réseau. Ton réseau c’est tout, mais s’il y a une brebis galeuse des fois faut pas hésiter. Tant pis un de perdu dix de retrouvés.

Les barèmes attribuent des points en fonction des choses sont un peu axés sur le nazillonifiage des Bisounours. Chienne de vie quand on y pense ! Pourquoi chuis pas payé gratis à glander sous les palmiers comme ces privilégiés de réfugiés zimigrés ?
Plus tard coco, plus tard ! 🙂

Ainsi donc ira la quotidienne

métro-boulot-dodo chez les conspis: nazillonnifier suffisamment de points dans le barème,  le ou les stats à coin pour les extras de la journée, la paye la gamelle la branlette la télé le dodo, et le lendemain retour à la case départ

Et si, dans leurs marottes, une dénonce « Le grand capitalisss mondial ! » c’est uniquement parce qu’ils ne le maîtrisent pas. Car il est bien là l’objectif: s’emparer de l’outil industriel pour faire pleuvoir le fer, le feu, la chimie sur les populations.

Mais si d’autres marottes vilipendent « la scandaleuse dette de l’état », « les comunisss » « l’immigration » « les gauchisss » « le complot juif » « les martiens » ou « la stigmatisation »  » cé la fote à Macron » « faisez vos propres recherches » « sur YouTube » « le grand sachoir de la vraie vérité » c’est juste de l’amusement n’est-ce pas ? 🙂

Tailler dans la populace

Car à la fin tel est bien le grand final des idées nazillonnes à la Kalash n’est-il pas 🙂

En attendant

de pouvoir tailler à la Kalash dans la populace les nazillons maugréent sur place et Jules les observe. Jules a des antennes 🙂
Fondus dans la Populace les nazillons placent les arguments et, fonction des popularités, passent ensuite à la caisse. Vivotent comme ça. Et en sont fiers

Parfois un challenge: un truc à abattre. Grosse prime à la clef. Ce peut être une personne, un groupe Facebook, un site Web, une page quelconque. En ce moment c’est la Rue Antifa, que l’on fait semblant d’ignorer et que l’on ne partage plus sur les groupes de Bisounours vitrifiés afin de réduire ses stats au minimum après les avoir gonflées artificiellement de la même façon. Et sans oublier de menacer celles et ceux qui la partagent sinon c’est pas drôle ! Os court il manque <ul> dans un coin 😀

Pauvre Anne tellement conne, pauvre Helene tellement pathétique

Pauvre sous-sbires 🙂
Bah oui mais la concurrence est rude et les coups bas (mais pas trop) tellement de mise 🙂

Alors comment allons-nous pouvoir en sortir ? Bah c’est simple

En fait tout est bien expliqué dans ce lien

Les nazillons dégagent 🙂

Éh oui ! 🙂

La Rue Antifa donne sa chance à « ce Jules ». Joie 🙂

Les nazillons sont des trous du cul

Ce qui est sympa lorsque l’on parle des nazillons c’est que jamais personne n’est concerné 🙂
Cinq minute après les sous-sbires s’offusquent 😀

Personne n’est nazillon mais tout le monde les défend en fait ? 🙂

Où en étions-nous ? Ah oui Jules !

Nichés au beau milieu de leurs infiltrations les nazillons sont toujours autant nazis

Fin de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 2 Mo. You can upload: image, document, text, archive, other. Drop file here